La vérité donne la lune en partage à l’univers maintenant et à tout jamais, n’est ce pas ce que nous voulons tous finalement?

En ce dernier jour de pleine lune sans lendemain, je voulais vous remercier tous d’avoir suivi les aventures d’Azraël jusqu’à maintenant. Car elle se doit à présent de vous quitter pour de grandes et belles aventures à travers le monde nouveau qui s’offre à elle. Et aujourd’hui, il était temps, la pleine lune lui redonne goût de vivre et espoir sans fin, car la vérité enfin lui donne le droit de revenir à la vie elle aussi.

Enfin me direz-vous!

Mais qu’a donc fait Azraël de si fabuleux pour maintenant renaitre à la vie à travers la nuit noire qui, jamais ne lui donnait aucun signe de vie en retour?

Bien tout simplement elle a su voir la lune qui revenait encore et encore sans jamais abandonner son cycle de vérité. Celui qui tous les 28 jours se met à fleurir en première page du ciel étoilé. Cette lune qui jamais n’oublie de venir nous prévenir du moindre danger si nous regardons bien ses signes de paix avant coureurs pour nous mettre à l’abri, au cas où.

Et c’est ce qu’elle a fait avec Azraël. Elle l’a mise à l’abri du renouveau inexact et sans sens le temps du printemps à venir. Celui qu’elle nous explique aujourd’hui avec grande et simple vérité comme à son habitude.

Enfin la lune s’adresse à Azraël avec son ton le plus simple et le plus évocateur de vérité, le sien,  celui de la paix. Cette paix qui va maintenant se transformer en vérité elle aussi pour notre chère Azraël qui, enfin se met à rire de son passé pour mieux en comprendre ses erreurs et ses fautes pas franchement simples à identifier au début.

Elle aura tout fait pour en vouloir à la lune de la balader ainsi de sa pleine forme à sa forme renouvelée sans jamais lui laisser un seul indice de rédemption en retour. Mais quel indice aurait-elle bien pu lui donner à part la vérité et toujours la vérité?

Bien c’est ce qu’elle faisait en cherchant les points faibles d’Azraël pour la pousser dans ses plus grands retranchements. Avant de la voir sortir enfin du trou avec l’aide de sa fée préférée qu’était cette marraine sans le sou parfois, mais jamais pour ceux qui lui apportent la vérité à elle aussi. Il fallait l’amener au véritable amour sans concession pour qu’elle comprenne enfin la vérité du peuple des incarnations qu’elle sauvait ainsi, en se sacrifiant elle-même à la vérité de toute chose. En sortant de son corps les malaises du passé, les fleurs du mal existentiel qui souvent nous portent à la vérité du malheur mais jamais à celle du bonheur.

Il était temps me direz-vous qu’enfin la lune aide Azraël à sortir du trou de la solitude humaine en ces jours souvent comptés, où le marasme ne laissait plus rien d’autre à broyer que du noir à foison. Ces nuits où cette lune n’était ni pleine et ni renaissante et surtout lorsque le noir de l’obscurité familiale la laissait ainsi entre la vie et la mort sans jamais rien comprendre à cet abandon soudain du peuple des vérités dites tronquées. Enfin si l’on en croit la résultante d’autant de gabegie envers les bonnes âmes qui, se fient toujours à leurs propres intuitions. Celles du renouveau à venir pour la beauté et les messages de paix, et non envers le pourfendeur de bonnes âmes prêt à défendre tout le monde sauf lui même la plupart du temps.

« Sois guérie » lançait à présent la pleine lune à Azraël. Elle chantonnait à travers sa fenêtre d’écrivain à elle aussi lorsque la mort ainsi se mue en paix pour ne plus jamais avoir à regretter quoi que ce soit d’idiot. Car franchement quoi de plus beau qu’une vérité proche de la vie en ces jours où la mort est si proche de nous tous.

Il faut se dire que tout cela s’achève avec l’arrivée d’Azraël parmi nous, au beau milieu de la cambrousse française ou californienne peu importe. Il faut maintenant suivre le cycle de la lune avec belle parcimonie pour ne jamais plus la confondre avec le cycle des orages télévisés. Car ces derniers vont maintenant s’éteindre au son d’une dernière corne de brume. Celle de la lune elle-même qui les prévient que cette fois-ci sera la dernière et qu’à sa prochaine apparition dans sa forme non pleine, mais bien nouvelle à venir il y a aura du changement sur terre. Car la paix enfin se manifestera par le plus grand des chemins. Celui de la belle et magnifique parole qu’elle s’est mise un point d’honneur à donner en partage à tous ceux qui voudront bien la suivre dans ses aventures de femme, ou encore d’archange béni des dieux certes, mais en pleine révolution lui aussi lorsque le monde ainsi se fourvoie dans le grand n’importe quoi universel.

Ce n’importe quoi elle est prête à l’affronter maintenant, à travers la voie même qu’elle s’est choisie en décidant d’écouter la lune. Et surtout son cycle plus que millénaire pour toujours l’emmener là et où il le faut dans les temps et les années à venir.

Ainsi chers lecteurs il est maintenant le temps de faire ses valises pour Azraël, car elle doit se préparer à la venue même de son messager non moins sympathique qu’est la lune. Ou du moins son rayon blanc aussi fort presque que sa blancheur de peau actuel lorsque, le soleil ne lui brûle pas les grains si fragile d’une femme prête à se brûler au sceau de la vérité. Celle qui maintenant va venir lui annoncer la plus belle des nouvelles comme un messager sans non. Enfin si, puisque Azraël la connait vérité, un peu quand même à force de partager du temps et de l’argent parfois ensemble lorsque les soirées restaurants se font un plus rare ces temps-ci.

Soyez ainsi sûr qu’elle trouvera son chemin et l’acceptera sans hésiter. Depuis le temps qu’elle attend et vous aussi! Mais ne paniquez pas, vous saurez tout sur tout pour la destinée de notre chère Azraël. Par contre pour les détails croustillants il faudra attendre Pâques et sa magnifique cloche de renaissance pour tous ceux qui sauront l’entendre de près ou de loin. En effet très bientôt Quasimodo lui même va faire résonner celles de Notre Dame à nouveau, car jamais un archange ne laisse brûler ce symbole de vérité à lui tout seul pour rappeler à l’univers, et le vrai, que la paix se met toujours en route lorsque la guerre et le désespoir touche tellement de monde en même temps, et sur le même laps de temps à vrai dire.

Mais que dire de notre pleine lune, car nous l’avons à peine entendu ce matin à son réveil bien matinal et surtout pour un lundi matin. Enfin regardons ou plutôt écoutons ce qu’elle a à nous dire:

« Voilà, voilà j’arrive amis de la forêt et de toutes les forêts qui à présent ne seront plus oubliées de personne, car la lune pense à vous et d’ailleurs je n’ai jamais arrêté de penser à vous. ll fallait juste que le temps d’un hiver et d’un automne plutôt précoce, je vous délaisse pour réveiller en plus grande pompe une mort qui ne se pensait plus rien du tout au monde. Ainsi maintenant que la paix enfin jaillit de son poitrail, je suis à nouveau apte pour vous guider au delà de vos espérances et croyez moi quand je dis au delà je dis bien au delà.

Alors chers amis soyez attentifs à la lune pleine que je suis à présent. Car ma forme ainsi pleine du ressentiment de la haine passée va maintenant se transformer en paix. Et cela d’autant plus improbablement pour les petits dictateurs du quotidien. La vérité sera bien au rendez-vous. Croyez moi vérité est entrain de grandir à la vitesse de l’éclair, car la lune et l’orage dit olympien sous cette forme, n’ont pas fini de la guider sur le bon chemin ».

« Sois donc ravie cher lune » rajouta Azraël pour clore son intervention à son égard car la vérité venait de frapper à sa porte. Et ce n’était pas trop tôt, car le petit monde de la maisonnée devenait presque insupportable pour notre archange réincarné en tout sauf en patience des plus extra longues.

Il fallait donc conclure cette histoire de ligne directe entre une lune bien facétieuse mais pleine de sagesse non dissimulable derrière un fourre-tout éternel, comme le ferait un gratte papier du gouvernement actuel pour ainsi mener notre cher archange dans la bonne direction sur sa terre de réincarnation. Et ce n’était pas trop tôt pour lui de savoir quelle mission il allait maintenant devoir endosser pour ramener la paix à tout ce petit monde. Encore plus sur cette non moins grande et géante planète dite bleue qui, n’avait de bleu plus que les résultantes des coups portés à l’infini par une multitude de petits roquets aussi pleutres que leurs photos de décadents usuels sur les réseaux de la haine et du chantage social à profusion.

Ainsi donc s’achève l’histoire de l’avènement d’Azraël sur sa propre vision du paraître et de l’être. Car enfin elle va être et méfiez-vous ce ne sera pas toujours en bonne aménité pour les plus cinglants envers sa position de femme incarnée. Elle va maintenant répondre au plus offrant des dictateurs en matière de paix tronqué pour lui montrer que la paix c’est elle, et pas le petit pion du jeu d’échec même si il est blanc comme elle.

A la semaine prochaine, pour une petite info supplémentaire concernant Azraël et son parcours sur terre. Car de bien évidemment je ne pouvais pas vous laisser sans petit teaser à l’américaine pour vous annoncer que sa venue sur terre allait profondément changer les choses pour notre contesse ici bas. Je vous annoncerais tous ces petits et peut-être grands changement, qui sait,  ce fameux dimanche de Pâques à venir. Celui que j’attend avec autant d’impatience que les chasses aux oeufs de mon enfance.

Régine une contesse amenée à évoluer au doux son des étoiles d’une lune sans fin, puisque de retour à chaque cycle effectué de la sorte pour ne plus jamais entendre parler des mauvaises aventures d’Azraël, mais de ses bonnes paroles à venir pour nous tous. Enfin je l’espère bien en ce sens…

Copyright © . Tous droits réservés.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez prendre connaissance des détails et accepter le service pour visualiser les traductions.